Des élections partielles du 11 décembre

Des élections partielles du 11 décembre

Paul Chiasson/La Presse Canadiennce

Résultats d’élections partielles

 
Le lundi 11 décembre prochain, des élections partielles auront lieu dans quatre circonscriptions :

  • Battlefords–Lloydminster (Saskatchewan)
  • Bonavista–Burin–Trinity (Terre-Neuve et Labrador)
  • Scarborough–Agincourt (Ontario)
  • Surrey-Sud–White Rock (Colombie-Britannique)

De ces quatre circonscriptions, Surrey-Sud–White Rock est celle qui a connu la course la plus serrée de la campagne électorale en 2015. Dianne Watts (conservatrice) a vaincu son rival libéral par une majorité de  1 439 voix (44,0 % contre 41,5 %). Mme Watts brigue la direction du Parti libéral provincial.

L’ex- ministre Kerry-Lynne Findlay, qui a représenté l’ancienne circonscription voisine de Delta au cours de la dernière législature, est la candidate du Parti conservateur. L’ancien ministre britanno-colombien Gordie Hogg se présente sous la bannière libérale.

Autres candidats inscrits auprès d’Élections Canada : Jonathan Silveira (NPD), Larry Colero (Parti vert), Michael Heunefeld (Parti progressiste canadien), Rod Taylor (chef du Parti de l’Héritage chrétien) et Donald Wilson (Libertarien).

Les limites de Surrey-Sud–White Rock englobent le Détroit de Georgieet la frontière canado-américaine.

Certains moments-clés des débats tenus lors des élections partielles dans la circonscription (1:32:55) :

Député réformiste, allianciste et conservateur de longue date, Gerry Ritz s’est retiré de la Chambre des communes, où il a siégé pendant 20 ans. Il a été le seul député à représenter Battlefords–Lloydminster à Ottawa depuis la création de cette circonscription.

Travailleuse sociale, adjointe juridique et ex-membre du personnel politique à la Colline parlementaire, Rosemarie Falk brigue les suffrages pour garder ce comté de l’ouest de la Saskatchewan dans le giron conservateur.

L’ancien conseiller municipal Larry Ingram est à nouveau candidat du Parti libéral.

Matt Fedler brigue les suffrages sous la bannière néodémocrate alors que Yvonne Potter-Pihach représente le Parti vert. Ken Finlayson figure sur le bulletin de vote comme candidat indépendant.

Ritz a remporté 61 pourcent des voix en 2015.

Le siège de Scarborough–Agincourt s’est libéré lorsque le député libéral Arnold Chan est décédé des suites d’un cancer, en septembre.

La veuve de M. Chan, Jean Yip, se présente sous la bannière libérale. Dasong  Zou est le candidat du Parti conservateur.

Cette circonscription est libérale depuis sa création en 1988. M. Chan, qui avait remporté une élection partielle en 2014,a obtenu 52 pour cent des voix en 2015, alors que son rival conservateur en a recueilli 38 pour cent.

Autres candidats inscrits auprès d’Élections Canada : Brian Chang (NPD), Michael DiPasquale (Parti vert), Jude Coutinho (Parti de l’Héritage chrétien), ainsi que les candidats indépendants John Turmel et Tom Zhu.

Scarborough–Agincourt est situé dans le coin nord-ouest de Scarborough, qui fait désormais partie de la Ville de Toronto.

L’ancienne ministre Judy Foote, qui a démissionné de son poste de députée fédérale à la fin du mois de septembre, a recueilli plus d’appuis que tout autre candidat au Canada lors du scrutin de 2015. Elle a obtenu 82 pour cent des voix dans Bonavista–Burin–Trinity.

Les libéraux choisiront leur candidat parmi plusieurs aspirants, cette semaine.

Mike Windsor, qui est arrivé deuxième en 2015, figure à nouveau sur le bulletin de vote sous la bannière conservatrice.

Tyler Downey est le candidat du NPD, alors que Tyler Colborne représente les Verts, et Shane Stapleton, les Libertariens.

Jusqu’à présent, aucun candidat néodémocrate ou vert ne s’est présenté dans ces quatre circonscriptions pour cette partielle.