Les visites royales

Les visites royales

29 juin 2017 9h37HE

Alors que le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles effectueront bientôt leur prochaine tournée au Canada, regardez Les visites royales – un documentaire de CPAC réalisé en 2011  qui revient sur les visites royales au Canada les plus importantes depuis 1786 :

À CPAC et cpac.ca, entre aujourd’hui et samedi, vous pourrez aussi visionner les moments marquants du voyage du prince de Galles et de la duchesse de Cornouailles à Iqaluit, ainsi qu’à Trenton, Wellington et Ottawa, en Ontario, et à Gatineau, au Québec.

Qu’il s’agisse de tournées officielles, de vacances familiales ou d’affectations militaires, les membres de la famille royale britannique effectuent des visites au Canada depuis plus de 200 ans.

  • Le duc de Cambridge n’est pas le premier Prince William à visiter le Canada. La première visite royale documentée fut celle du Prince William (qui est devenu William IV), troisième fils et successeur du Roi George III. Il a  visité Halifax, St. John’s et d’autres établissements terre-neuviens au cours des années 1780 alors qu’il commandait le NSM Pegasus. En sa qualité de capitaine de la Marine, le Prince William a même agi à titre de juge suppléant durant son séjour de deux mois à Placentia, en 1786. Son frère cadet, le Prince Édouard (le duc de Kent), était en poste au Canada durant les années 1790, et il y a gravé les échelons jusqu’au rang de commandant-en-chef de l’armée britannique en Amérique du Nord.
  • La visite, en 1860, d’Édouard, Prince de Galles, a attiré de grandes foules partout à Terre-Neuve, dans les Maritimes, et dans la Province du Canada. Il est devenu roi en 1901 à la suite du décès de sa mère, la Reine Victoria. Son fils, le Duc de Cornouailles et de York, a visité le Canada cette année-là avec son épouse. On avait prévu un voyage plus discret étant donné que la Reine Victoria venait de s’éteindre. Ensuite, il y a eu l’assassinat de William McKinley, président des États-Unis, ce qui n’a fait qu’amplifier la nature morose de cette visite royale.
  • La visite royale de 1939 est considérée la meilleure de toute l’histoire du Canada. Le Roi Georges VI et la Reine Élizabeth sont arrivés à Wolfe’s Cove à bord du navire RMS Empress of Australia. Cela a fait du roi le premier monarque régnant à mettre les pieds en  sol canadien. Les foules en liesse qui les ont accueillaient d’un bout à l’autre du pays offraient un agréable répit à la lumière de la crise qui sévissait en Europe à l’époque. La Grande-Bretagne avait déclaré la guerre à l’Allemagne un peu plus de deux mois après le départ du couple royal.
  • Lorsque la Reine Élizabeth II a lu le Discours du Trône le 14 octobre 1957, il s’agissait de la première fois qu’un monarque régnant ouvrait le Parlement du Canada en personne. Elle est revenue deux ans plus tard pour effectuer la plus longue visite royale de l’histoire : une tournée de 45 jours avec des escales dans chaque province et territoire.
  • La Reine Élizabeth et le Prince Philip se sont rendus au Canada plus de 20 fois Durant les 50 dernières années, et ils ont assisté à une panoplie de grands événements allant de l’Expo 67 à la cérémonie  de rapatriement de la Constitution en 1982. Leur plus récente visite, en 2010, a été qualifiée de « succès retentissant » par le quotidien anglais The Daily Telegraph.
  • Le Prince Charles et sa nouvelle épouse Diana ont attiré d’énormes foules en 1983 lorsqu’ils sont venus souligner le 400e anniversaire de Terre-Neuve. Quand le Prince de Galles est revenu au Canada en 2009 avec sa deuxième épouse, la Duchesse de Cornouailles, seulement 57 personnes étaient présentes à un événement à Cupids.
  • Le duc et la duchesse de Cambridge (William et Kate) ont effectué deux tournées officielles depuis leur mariage, en 2011 : l’une durant l’été 2011 et l’autre, à l’automne 2016.

(PHOTO : Édouard, Prince de Galles, au « Government House » à Charlottetown en 1860. William Chase/Bibliothèque et Archives Canada)