Conducteurs aux fac. affaiblies : des conserv. veulent des peines plus sévères

À la une

Conducteurs aux fac. affaiblies : des conserv. veulent des peines plus sévères

Le sénateur conservateur Pierre-Hugues Boisvenu ainsi que les députés conservateurs Michael Cooper et Mark Warawa tiennent un point de presse pour discuter du projet de loi libéral visant la conduite avec facultés affaiblies (C-46). Les journalistes entendent aussi les commentaires de Sheri Arsenault et de Sylvie Hunter. Chacune de ces femmes a perdu un fils aux mains de conducteurs aux facultés affaiblies. (1er mars 2018) (Aucune interprétation simultanée)