Bataille de Passchendaele

Moments marquants

Bataille de Passchendaele

La bataille de Passchendaele a coûté la vie à près d’un million de soldats des deux côtés. Elle représentait la bataille la plus sanglante de la Première Guerre mondiale. Elle est devenue tristement célèbre non seulement en raison de l’étendue des pertes humaines, mais aussi en raison de la boue.

Du 26 octobre au 7 novembre 1917, le Corps canadien a subi quelque 16 000 pertes en prenant Passchendaele. Cette bataille, ainsi que celles de Somme et de Vimy, ont joué un rôle essentiel dans la construction de la nation canadienne .

L’épitaphe le plus durable de cette bataille provient probablement de l’un des poèmes de Siegfried Sassoon : « Je suis mort en enfer (on l’appelait Passchendaele)… » (traduction).

Souvenons-nous.