H. Diab discute de son action en justice contre le gouv. liée à son extradition

À la une

H. Diab discute de son action en justice contre le gouv. liée à son extradition

Le professeur de sociologie Hassan Diab fait le point sur la poursuite judiciaire qu’il intente contre le gouvernement fédéral dans le cadre de son extradition vers la France, à la suite d’allégations d’activités terroristes. Son avocat Guy Pratte l’accompagne. En janvier, M. Diab a déposé un avis d’action devant la Cour supérieure de justice de l’Ontario réclamant 90 millions de dollars en dommages punitifs, dont poursuite malveillante, abus de procédure et infliction de souffrances morales. En 2014, ce professeur d’université de citoyenneté canadienne a été extradé vers la France, en raison de sa présumée implication dans l’attentat mortel à la bombe perpétré contre une synagogue parisienne, en 1980. En janvier 2018, il a été libéré d’une prison française après que les chefs d’accusation pesant contre lui ont été abandonnés. (7 février 2020) (aucune interprétation simultanée)