La COVID-19 en C.-B. : nouvelles restrictions de voyage; admissibilité au vaccin

COVID-19 : La réponse du Canada

La COVID-19 en C.-B. : nouvelles restrictions de voyage; admissibilité au vaccin

Lors d’un point de presse à Victoria, le premier ministre de la Colombie-Britannique John Horgan fait le point sur la réponse de son gouvernement à la pandémie de COVID-19 (maladie à coronavirus). Il annonce que la province promulguera, le 23 avril, un décret interdisant les résidents à se déplacer pour des raisons non essentielles à l’extérieur de leur région sociosanitaire. Des postes de contrôle policier seront mis en place pour assurer l’application de l’ordonnance. La Colombie-Britannique collaborera également avec le secteur du tourisme afin que les réservations provenant de l’extérieur d’une région soient refusées. De plus, le service de traversier B.C. Ferries cessera d’accepter les réservations pour véhicules récréatifs. Le gouvernement provincial placera des écriteaux le long de la frontière albertaine déconseillant les déplacements interprovinciaux non essentiels. Aucun poste de contrôle n’est prévu à l’heure actuelle.

Durant la séance d’information, l’administratrice provinciale de la santé de la Colombie-Britannique, la Dre Bonnie Henry, et le ministre de la Santé Adrian Dix annoncent que les personnes de 40 ans et plus peuvent recevoir le vaccin d’AstraZeneca. (19 avril 2021) (aucune interprétation simultanée)