Élection provinciale de 2019 au Île-du-Prince-Édouard

Sur la piste électorale

Élection provinciale de 2019 au Île-du-Prince-Édouard

Le 23 avril prochain, les électeurs de l’Île-du-Prince-Édouard se poseront deux questions : Qui voulons-nous voir diriger la province pendant les quatre prochaines années? Devrions-nous remplacer notre mode de scrutin actuel par celui de la représentation proportionnelle mixte? Le premier ministre Wade MacLauchlan dirige le gouvernement libéral de la province, à Charlottetown, depuis 2015. Cependant, malgré l’économie la plus vigoureuse de toutes les provinces canadiennes, où l’on compte 153 000 habitants, la cote de popularité de M. MacLauchlan a baissé et l’opposition voit là l’occasion propice. Seulement, ce n’est pas l’Opposition officielle qui en profite, mais le Parti vert, qui est le deuxième parti d’opposition. Le chef des verts, Peter Bevan-Baker, dentiste d’origine écossaise devenu politicien, devance ses adversaires dans les sondages. Le Parti progressiste-conservateur, dirigé par Dennis King, cinquième chef du Parti en huit ans, est affaibli par des querelles politiques internes. Le NPD, dont le chef est Joe Byrne, tente d’obtenir un premier siège depuis 1996.

Le journaliste de CPAC à Charlottetown, Bill Kendrick, décrit la situation.