Réactions à la décision du premier min. de la N.-É. sur l’usine Northern Pulp

À la une

Réactions à la décision du premier min. de la N.-É. sur l’usine Northern Pulp

À Halifax, Brian Baarda (PDG de Paper Excellence Canada) et Linda MacNeil (directrice locale dans la région de l’Atlantique d’Unifor) s’adressent aux journalistes dans le cadre de la décision du premier ministre de la Nouvelle-Écosse Stephen McNeil sur l’usine de papeterie Northern Pulp. Le gouvernement provincial ne prorogera pas le délai prescrit dans la loi sur Boat Harbour (« Boat Harbour Act »), adoptée en 2015. Cette mesure législative provinciale exige que cette usine cesse de déverser les eaux usées près d’une communauté autochtone, d’ici le 31 janvier 2020. Le premier ministre a annoncé la mise sur pied d’un fonds de transition de 50 millions de dollars destiné aux travailleurs du secteur forestier de la province visés par cette décision.

Propriétaire de de Northern Pulp, la compagnie Paper Excellence Canada déclare que la décision gouvernementale mènera à la fermeture de cette usine de papeterie. Plus de 300 employés y travaillent; plus de 2 000 emplois du secteur forestier sont soutenus par Northern Pulp. (20 décembre 2019) (Aucune interprétation simultanée)