Le Bloc aborde le projet de loi sur la formation des juges et la Crise d’Octobre

À la une

Le Bloc aborde le projet de loi sur la formation des juges et la Crise d’Octobre

À la colline du Parlement, le chef du Bloc Québécois Yves-François Blanchet s’adresse aux journalistes avant de participer à la réunion de son caucus. Il dénonce l’inclusion de notions qu’il qualifie de partisanes dans l’élaboration du projet de loi sur la formation des juges concernant le droit lié aux agressions sexuelles. Le chef du Bloc Québécois commente aussi la motion que son parti déposera en Chambre le 29 octobre, et qui demande des excuses formelles du premier ministre pour le recours à la Loi sur les mesures de guerre pendant la crise d’Octobre au Québec. En octobre 1970, le gouvernement fédéral de Pierre Trudeau a eu recours à cette loi pour déployer l’armée en réponse à l’enlèvement de l’ancien ministre québécois Pierre Laporte et du diplomate britannique James Cross par des membres du Front de libération du Québec. Près de 500 Québécois avaient alors été arrêtés et détenus. (28 octobre 2020) (Aucune interprétation simultanée)