Louis-Hébert et Québec

Circonscriptions à surveiller

Louis-Hébert et Québec

La région de Québec est un terrain fertile pour les conservateurs. Dans cette mer bleue, deux libéraux tentent de résister dans les circonscriptions de Québec, représentée par le ministre Jean-Yves Duclos et de Louis-Hébert, dont le député est l’étoile montante du parti, Joël Lightbound.

Depuis la mi-août, les libéraux multiplient les annonces dans ces comtés, dont le financement du tramway à hauteur de 1,2 millard $. D’ailleurs, le principal enjeu dans la région de la Capitale est l’important problème de congestion routière. Depuis 2001, le nombre total de déplacements dans la région de Québec a augmenté de 17,8 %, prolongeant l’heure de pointe du matin et encore plus celle du soir.

Pour pallier à la situation, le gouvernement du Québec a annoncé en juin dernier, la construction d’Un tunnel sous l’île d’Orléans servira de troisième lien entre Québec et Lévis. L’infrastructure traversera le fleuve Saint-Laurent sur près de 10 kilomètres entre le secteur de la route Lallemand, à Lévis, et la fin de l’autoroute 40 à Québec, en passant sous la pointe ouest de l’île d’Orléans.

Ce projet est loin de faire l’unanimité et il est décrié par les groupes environnementalistes qui jugent son coût de 4 milliards excessif, en plus de favoriser l’étalement urbain. Les conservateurs se sont ralliés au projet, tandis que les libéraux penchent plus pour le développement du transport en commun.

L’autre enjeu est la question de la contestation de la loi sur la laïcité de l’État, adoptée par l’Assemblée nationale. Le premier ministre Legault a demandé aux chefs des partis de respecter cette loi provinciale. Du côté des libéraux, on attend toujours une réponse. Le journaliste de CPAC Marc-André Cossette présente un reportage de Québec.