Affaire UNIS : Rapport d’un chien de garde des organisations caritatives

Les comités de la chambre des communes

Affaire UNIS : Rapport d’un chien de garde des organisations caritatives

Finances – 6 août 2020 :

Des représentants d’un chien de garde des organisations caritatives commentent les conclusions publiées dans son rapport au sujet de l’organisme de bienfaisance UNIS. Les témoins suivants comparaissent : Greg Thomson et Kate Bahen de la Charity Intelligence Canada.

Les questions soulevées portent sur la décision du gouvernement fédéral de confier le contrat maintenant annulé de gestion de la Bourse canadienne pour le bénévolat étudiant, d’une valeur de 900 millions de dollars, à l’organisme de bienfaisance UNIS. Le premier ministre Justin Trudeau et le ministre des Finances Bill Morneau ont présenté des excuses pour ne pas s’être retirés des discussions ministérielles menant à l’octroi d’un contrat public à UNIS vu les liens entretenus entre l’organisme de bienfaisance et leur famille respective. Le premier ministre et le ministre des Finances font l’objet également d’enquêtes par le commissaire fédéral à l’éthique concernant la possibilité d’infraction à la Loi sur les conflits d’intérêts. (Les problèmes techniques proviennent de la source)